Sous vos applaudissements

Vous faisiez peut-être partie des timides à l’école, des planqués de l’exposé, de ceux qui, quand il fallait vraiment y passer, suaient sang et eau pour chuchoter des propos confus que personne n’écoutait. Vous avez cru échapper à ce genre d’épreuves quand vous avez embrassé la carrière d’entrepreneur ?… Vous aviez tort. Salons, levées de fonds, réunions… Les occasions sont nombreuses, mais l’exercice n’est pas si difficile. Question de préparation.

 

Avant

  • Le secret, c’est de bien se préparer

    Savoir de quoi on va parler, mais surtout pour quoi. Ce n’est pas la même chose de présenter sa boîte à de potentiels investisseurs, à de futurs clients ou collaborateurs. Ayez bien en tête votre objectif de communication (séduire, rassurer, expliquer) avant de préparer votre intervention.

  • Maîtriser

    Quand votre sujet est prêt, remettez-le à plat et questionnez chaque phrase. Pouvez-vous préciser, expliquer, justifier ? Pourrait-il y avoir des objections à ce que vous dites ? Vous n’utiliserez peut-être pas cette étape, mais elle vous permettra de maîtriser complètement votre sujet.

  • Préparer des antisèches

    Notez la progression de votre exposé. Le plan, pas la totalité de votre intervention. Astuce : notez les mots-clés pour vous aider.

  • Répéter

    Entraînez-vous. Entraînez-vous. Entraînez-vous. Devant un miroir pour commencer : vous pourrez ainsi travailler votre posture et éradiquer vos éventuels tics. Devant un public bienveillant, ensuite.

Le jour J

  • Comme Bill Gates

    Adoptez un uniforme. Confortable et neutre, il permet, à vous et à votre auditoire, de se concentrer sur ce qui est vraiment important et pas sur l’imprimé de votre chemise hawaïenne.

  • Détendez-vous

    Vous n’êtes plus à l’école, les gens qui sont là sont des adultes consentants, ils sont là parce qu’ils veulent vous écouter.

  • Regardez votre auditoire

    Adaptez votre discours à ses réactions. Il s’endort ? Posez des questions pour relancer l’attention. Il a du mal à suivre ? Ménagez des silences pour lui permettre d’assimiler les informations. Il n’a pas l’air d’accord ? Donnez-lui la possibilité de s’exprimer.

 

Quoi qu’il arrive, souvenez-vous que personne n’attend de vous une performance de star du stand-up. Sinon, c’est que vous avez raté votre vocation.

Laisser un commentaire