Il n’y a pas que la taille qui compte (du salaire…)

Pour attirer les meilleurs collaborateurs (et les garder), la question de la fiche de paie est bien sûr importante. Mais pas que… C’est ce que met en lumière une étude Opinionway pour Foncière des régions.

Le plus beau bureau du monde

Le bien-être au travail n’a jamais été aussi à la mode et, dans les secteurs concurrentiels, les boîtes rivalisent d’imagination pour attirer les candidats. Locaux flambant neufs, mobilier design, espaces détente… Et avec raison : pour 86 % des interrogés, la qualité des locaux est un critère décisif dans le choix d’un emploi et, plus important pour l’employeur, l’environnement de travail a une importance sur les performances (57 % et même 74 % chez les 18-24 ans).

Les petits plus qui génèrent le plus de satisfaction ? Le service de conciergerie (qui repasse les chemises, réceptionne votre panier de légumes ou se charge d’aller chasser les fournitures scolaires de votre petit dernier), la salle de fitness (mens sana in corpore sano, qu’ils disent) et la crèche (la croix des parents modernes). Pourtant quand on demande aux intéressés ce qu’une entreprise devrait mettre à la disposition des salariés, les interrogés se montrent bien plus raisonnables (et un poil conventionnels ?) : un parking pour 43%, un restaurant d’entreprise (une cantoche, oui) pour 40 % et un espace pour prendre le café (et bitcher sur Martine de la compta) 34 %.

Les copains d’abord

Mais ce qui revient le plus dans cette étude, c’est le poids des échanges humains, l’importance des collègues.

  • Pour 87 % des interrogés les relations avec les collègues de bureau influencent le bien-être au travail.
  • Ce qui motive à aller au travail le matin ? Les collègues pour 26 % et même 47 % pour les 18-24 ans.
  • Ce qui apporte le plus de satisfaction au travail (si l’on excepte le travail en lui-même) : les collègues (65%)
  • Ce qui manquerait le plus si les interrogés devaient travailler uniquement en télétravail ? Les collègues encore !

Et le boulot ? #rabat-joie

Alors oui, bien, sûr il y a le boulot en lui-même. Ne vous inquiétez pas, c’est bien la teneur de leur mission qui motive 40 % des employés à se lever le matin. Et pour l’améliorer, cette vie professionnelle, ils attendent plus de reconnaissance et de visibilité (49 %), des perspectives d’évolution et de mobilité (45%) et plus d’autonomie (23 %).

Et un baby-foot.

Et une tireuse à bière.

Et un jakuzzi.

Et des séminaires à Cancun.

Laisser un commentaire