Comment garder sa dignité orthographique

L’entreprise moderne rédige à tour de bras : des e-mails, des sms, des articles pour un site, un blog, des brochures… qui sont autant d’occasions de faire des fautes d’orthographe. C’est grave ? Un peu oui, mais pas incurable !

Tout le monde en fait

Le français, c’est compliqué. Vous avez remarqué que dans un mot comme « oiseau », il n’y a aucune lettre qui se prononce comme elle devrait ? Alors évidemment, quant il s’agit d’accorder le participe passé d’un verbe pronominal avec un COD antéposé (inspirez, expirez, inspirez, expirez…), on peut comprendre que les doigts s’emmêlent sur le clavier.

Malgré tout, même si notre orthographe et notre syntaxe ne sont pas irréprochables, nous sommes souvent bien peu compréhensifs quand nous débusquons une faute. Vous prenez au sérieux un e-mail qui finit par « veiller agréé mes salutations les plus sincère », vous ? #bescherelletamere

Traitement d’entretien

Si, comme la plupart d’entre nous, vous souffrez juste de négligence, de bonnes pratiques suffiront à garder votre dignité orthographique.

  • Faites-vous toujours relire par un tiers.
  • Faites confiance à votre correcteur orthographique. C’est vrai, il se trompe parfois, mais la plupart du temps, s’il souligne un mot, c’est qu’il y a quelque chose qui cloche.
  • Adoptez un dictionnaire, un manuel de grammaire et un guide de conjugaison – tous ces outils sont désormais disponibles en ligne.
  • Faites des phrases simples, adoptez des stratégies de contournement.
  • Demandez à Google… Et si personne ne sait répondre à vos angoisses orthographiques, adressez-vous aux immortels de l’Académie française, réponse bienveillante garantie sous 48 heures.

Traitement curatif

Il y a une réticence naturelle à investir en vue d’acquérir une meilleure orthographe. Eh oui, quitte à payer, on préfère en général le faire pour se former à des pratiques qui dépassent le niveau CM2. Toutefois, si vos collaborateurs sont amenés à rédiger beaucoup et souvent, une remise à niveau leur fera gagner un temps précieux. Sans parler de l’impact positif sur l’image de l’entreprise. Et pour tout ce qui est publication (web ou papier), offrez-vous les services d’un correcteur ou d’un secrétaire de rédaction.

Laisser un commentaire