La journée d’un “patron” de TPE, c’est ça !

Patron de TPE, un sacerdoce ? C’est que ce semble confirmer une enquête d’American Express* : le chef d’une petite entreprise (90% des entreprises du territoire…) consacre la majeure partie de son existence à son bébé (celui qui a un SIRET, pas celui qui a une couche). État des lieux.

Au boulot !

Les 35 heures, le patron de TPE n’en a jamais entendu parler. Les 39 heures non plus, d’ailleurs. Le patron de TPE travaille 7 jours sur 7, même quand il est supposé être en repos, même quand il est malade (82 %). Sa journée de travail commence à 8 heures — quoique 1/3 des interrogés confesse commencer avant 6 heures (du matin, oui).

S’en suit une journée de travail de 9 h 40 environ consacrée à 25 % à la gestion administrative, 25 % à la relation client et aux démarches commerciales, 54 % enfin au cœur de métier. Le patron de TPE considère passer 1 heure par jour à régler des problèmes.

C’est la quille !

Ce qui nous amène gentiment à 18h50, fin de la journée pour la majeure partie des interrogés (sauf 14 % qui ne quittent leur bureau qu’après 21 heures). Il s’agit pour la plupart d’une simple délocalisation puisqu’ils continueront à travailler de chez eux (72 %) plus tard dans la soirée.
On a oublié quelque chose ? La pause déjeuner ? Alors, oui, elle existe, mais elle est pour 65 % sacrifiable si nécessaire. Pour 1 tiers des interrogés, cela arrive d’ailleurs une fois par semaine.

Le travail c’est la santé ?

La moitié des patrons de TPE dort mal et pour les deux tiers de ces malheureux, c’est dû à leur travail. Deux tiers avouent être stressés, un quart mange mal et 84% renoncent à une activité sportive par manque de temps…

Le patron de TPE donne tout à son entreprise au mépris souvent de sa santé et de son épanouissement personnel. Pourtant ils sont 80 % à se déclarer heureux de leur situation. Reste à trouver le bon équilibre…

* Etude réalisée par Opinion Way, du 26 février au 1er mars 2016 auprès d’un échantillon de 506 patrons de TPE, représentatifs des TPE françaises. 

Laisser un commentaire