Recherche collaborateur désespérément… Mode d’emploi

C’est décidé, cette année, vous allez déléguer. Vous offrir du temps libre et apporter votre contribution à la lutte contre le chômage. En d’autres termes, vous allez recruter. Pour trouver la perle rare, rien de tel que les annonces en ligne, encore faut-il savoir les rédiger.

Votre annonce doit relever le double challenge d’attirer celui ou celle que vous convoitez sans le savoir et de repousser tous les autres. En deux mots : sexy et précise.

Quelqu’un pour m’aider

Avant toute chose, vous devez avoir une idée précise de ce que vous voulez. Si votre réflexion n’en est qu’à « quelqu’un pour m’aider », il peut être utile d’y réfléchir avant de vous lancer. Pensez d’abord en termes de tâches, faites une liste. Puis déterminez les compétences précises et le niveau d’expérience que vous exigez pour les réaliser. N’ayez pas peur d’être trop long, une bonne annonce devrait vous économiser de longues et fastidieuses heures de lecture de CV.

Le bon hameçon

Il existe des domaines où les candidats ont l’embarras du choix et il faut donc les séduire. Valorisez le poste, parlez à la 2e personne du pluriel en termes de missions et de responsabilités. Mettez en avant les atouts de votre boîte. Si votre entreprise est perdue au milieu de la campagne, parlez plutôt du cadre de travail unique et préservé — mais pas du véhicule indispensable, il sera toujours temps d’en discuter quand votre candidat écoutera ravi le chant des oiseaux.

N’oubliez pas de préciser le type de contrat (CDD, CDI, etc.), la date de début et le salaire envisagé.

Attention !

Votre annonce ne doit pas être discriminatoire — c’est punissable par la loi. Exit donc les mentions à l’origine, au sexe, à la situation familiale, à l’état de santé, etc. Votre texte doit être le plus neutre possible afin que chacun puisse s’y retrouver (s’il a les compétences requises, bien sûr). Prenez par exemple l’habitude de mettre votre intitulé de poste au masculin ET au féminin, ou si ce n’est pas possible, d’y ajouter H/F.

Bien sûr, si l’emploi que vous proposez requiert une spécificité « professionnelle essentielle et déterminante » (mannequin soutien-gorge ou doublure d’Omar Sy, par exemple), il ne s’agit plus de discrimination, vous l’aurez compris.

Laisser un commentaire