Vivement lundi !

Passé le supplice du réveil, les Français seraient heureux au bureau. C’est ce que révèle une enquête TNS Sofres.

Ils sont en effet 89 % à déclarer se sentir bien dans leur espace de travail. Un score en progrès et qui traduit un bien-être dans l’exercice même des tâches professionnelles. 70 % se sentent soutenus, valorisés et écoutés quand ils proposent une idée. À noter : seuls 5 % gardent pour eux leurs idées.

Bonjour Monique

Ce qui ressort de cette étude, c’est le plaisir lié au caractère social de la vie de bureau. 80 % des employés interrogés saluent leurs collègues tous les matins ou presque et 72 % partagent le café au moins une fois par semaine. Même engouement pour la pause déjeuner où l’on privilégie le repas entre collègues. Entre 31 % et 37 % déjeunent avec leurs collègues au moins une fois par semaine et ils ne sont que 9 % à préférer la compagnie de leur PC pour s’avaler un sandwich et 6 % à faire l’impasse sur ce repas.

Le café et la galette

En première position des moments de partage entre collègues arrive évidemment le café rituel du matin plébiscité par 65 % des interrogés. Suivent par ordre d’importance : la pause déjeuner (« jap ou cantine ? »), les discussions de couloir (« t’as fondu, toi, non ? »), les pots (anniversaires, congés mat’, mariage, nouvelle imprimante, changement de la ramette de papier, création d’une nouvelle couleur de stabilo…), et les pauses de l’après-midi (« commence à faire froid, j’me ferais bien une fondue, moi »). Fête de bureau par excellence, la galette des rois suscite des réactions plus tranchées. Si 44 % adorent l’événement, ils sont tout de même 13 % à affirmer y participer par obligation.

Le bureau après le bureau

Ils sont 16 % à apprécier sortir le soir avec leurs collègues de bureau, c’est peu mais c’est un chiffre en hausse (en 2013, ils n’étaient que 11 %). Tous (à 2% près) se prêtent en tout cas volontiers aux grands événements corporate qui sont pour moitié l’occasion de passer encore plus de temps avec leurs collègues directs, et pour les autres, celle de faire connaissance avec d’autres services.

Laisser un commentaire