C’est dans les vieux pots…

Les clefs de la Silver economy

On vit de plus en plus vieux, c’est un fait. Mais avec l’âge, les besoins évoluent et on assiste à l’émergence de nouveaux produits et de nouveaux services. C’est ce qu’on appelle joliment la Silver economy. Le rapport AFNOR sur l’économie des services destinés aux plus de 60 ans de juillet nous aide à y voir plus clair dans ce nouvel marché.

Il y a vieux et vieux

La vieillesse n’est plus ce qu’elle était… On distingue aujourd’hui 3 âges qui correspondent à 3 types de besoins à prendre en compte pour qui veut entreprendre dans le secteur.

 La phase active correspond à l’âge de la retraite. Les jeunes retraités sont en pleine forme, ils n’ont besoin d’aucune aide et ont à cœur d’enfin profiter de leur temps libre.

 La phase de fragilisation voit les premiers problèmes de santé arriver et le dynamisme décliner.

 La phase de dépendance enfin, se caractérise par une perte progressive d’autonomie et une diminution des capacités cognitives.

Les secteurs qui comptent

L’enquête nationale auprès des séniors et de leurs aidants menée par l’AFNOR avec l’INC a permis d’identifier les 9 secteurs pour lesquels les intéressés attendent le plus de services.

L’alimentation

Plébiscitée par 76,8 % des interrogés, l’alimentation et en particulier l’agroalimentaire est le secteur à privilégier. Les besoins dans ce secteur sont nombreux : informations nutritionnelles, identifiables et faciles à lire ; développements de produits agroalimentaires spécifiques répondant aux problèmes de dénutrition et de déglutition des personnes âgées ; livraison de courses et de repas à domicile.

La santé

Ils sont 66,2 % à demander plus d’informations sur le sujet. L’idée générale étant d’être plus et mieux informé et de pouvoir rester chez soi le plus longtemps possible.

Le technologies de l’information et de la communication

Nul n’est programmé pour avoir soudainement envie de jouer au bridge passé 60 ans et les seniors d’aujourd’hui veulent garder une place active dans le monde 2.0. Cela concerne Internet bien sûr, mais plus globalement tout ce qui concerne les technologies. Faciliter leur accès est une préoccupation pour 51,5 % des personnes âgées.

Les autres secteurs sont par ordre décroissant le sport et les loisirs (49,4 %), l’habitat (46,9 %), les services d’aide à la personne (42,6 %), les transports (38,8 %), les équipements de la maison (37, 3%), les services et produits financiers (30,2 %), les structures d’accueil (29,2%) et les équipements de la personne (17,9%).

Laisser un commentaire