Créations d’entreprises : tous les chiffres clés (et même un peu plus…)

La France est un pays d’entrepreneurs ! « Créer sa boîte », c’est un projet qui plait a beaucoup de candidats, et chaque année, les chiffres de la création d’entreprises en témoignent. La preuve, sur l’année 2014, 555 247 entreprises ont vu le jour ! Cela signifie plus d’une entreprise par minute (vu comme ça, on se rend davantage compte de l’engouement n’est-ce pas ?!).!

L’autoentrepreneur dynamise toujours la création d’entreprises

Le régime ultra simplifié pour exercer une activité indépendante baptisé autoentrepreneur a toujours le vent en poupe. Lancé en 2008, il est depuis cette date le mode retenu pour créer une entreprise par près de 50% des entrepreneurs. En 2014, ce sont précisément 285 804 autoentrepreneurs qui se sont lancés, soit 51,5% des créations. Les entreprises individuelles et les sociétés pèsent pour respectivement 18,5 et 30% des créations d’entreprises (102 543 entrepreneurs individuels et 166 901 sociétés).

Le profil type du créateur d’entreprise casse les idées reçues

Via les données de l’INSEE, mais aussi celles de l’Observatoire des porteurs de projet CCI Entreprendre, il est possible d’avoir un portrait-robot du créateur d’entreprise modèle. Très diplômé, avec une idée inédite et disposant d’un bon apport financier ? Au contraire. L’entrepreneur « standard » possède au maximum un niveau BAC dans 57% des cas (voici pour les idées reçues) ! Les ¾ des entreprises se lancent sans proposer de produit ou de service innovant. Enfin, l’argent nécessaire pour se lancer n’est pas si important. 44% des créateurs d’entreprises ont en effet besoin d’une enveloppe de 8 000 € au maximum pour se lancer ! Via un apport personnel, mais aussi l’argent des proches ou des aides, il est possible de créer son entreprise sans souscrire un emprunt bancaire lourd.

Les motivations ?

Il existe une multitude de raisons qui peuvent motiver à entreprendre. Gagner plus ? Oui, mais ce n’est pas la première motivation citée par les créateurs… 61% des sondés expliquent leur envie par le fait de devenir indépendant. Pas de hiérarchie, et un sentiment de liberté, cela n’a pas de prix. Si l’on veut tout de même parler argent, le revenu annuel moyen des dirigeants non-salariés est de 31 200€. Il existe évidemment de grandes disparités entre les jeunes créateurs d’entreprises, qui ne se versent parfois pas de salaire la première année, et la rémunération moyenne des patrons de TPE, qui est de 4 249 € par mois selon la CGPME.

cci entreprendre infographie

Laisser un commentaire