Le jeune : un entrepreneur comme les autres ?

Le saviez vous ? Un quart des entrepreneurs français a moins de 30 ans. Pour mieux connaître ces jeunes créateurs d’entreprise, Campus Creation a interrogé les participants de son concours « Jeune Entrepreneur de l’Année ». Des résultats étonnants : le jeune entrepreneur n’est pas celui que vous croyez.

Fils à papa ?

On aurait tendance à croire que le goût et les moyens d’entreprendre se transmettent par le sang et le patrimoine (« un jour tout ceci sera à toi, mon fils »). Il n’en est rien. Sur les 73 personnes interrogées, une large majorité n’a pas de parent entrepreneur (70 %) et ils sont même 77 % à ne pas avoir bénéficié d’aide financière de leurs proches pour créer leur boîte. Ce qui est vrai en revanche, c’est qu’il s’agit en grande majorité d’hommes vivant dans une grande ville de plus de 100 000 habitants. Des salariés déçus ? Faux, encore une fois. Notre jeune entrepreneur est très jeune, de 21 à 26 ans et, dans plus de 50% des cas, encore étudiant.

Ce qui les meut

Les jeunes entrepreneurs ont la vocation : pour 82% c’est un projet qu’ils ont toujours eu en tête et, malgré les difficultés dont ils sont bien conscients (situation financière, crainte de la précarité, responsabilité, peur de l’échec), ils se lancent, seul ou à plusieurs (pour 60 %), et même se relancent pour 8% d’entre eux. Ce qui les motive ? Rien que de nobles raisons : pour 21% le goût d’innover, pour 18% la volonté d’être acteurs de leur vie et pour 12% celle de dépasser leurs limites.

Des chiffres et un état d’esprit inspirants et motivants pour tous ceux qui, jeunes ou moins jeunes, ont envie de se lancer dans l’aventure.

Laisser un commentaire