Dirigeants de PME, et si vous investissiez dans… la qualité de vie au travail

La qualité de vie au travail permet d’améliorer l’efficacité et la productivité, c’est ce que constatent 75 % des dirigeants interrogés par une étude TNS Sofres. Les enquêteurs ont sondé 801 dirigeants de PME en France, pour le compte de Sodexo Services Avantages et Récompenses. Le constat est là : tous reconnaissent le besoin d’un environnement professionnel agréable, mais les 3/4 des sondés pensent qu’ils ne sont pas en mesure de concurrencer les grandes entreprises.

La qualité de vie au travail est bénéfique pour l’entreprise

Améliorer la qualité de vie au travail est un pari gagnant – gagnant, 80 % des dirigeants de PME interrogés en sont convaincus. Ils ont d’ailleurs quasiment tous (99 %) déjà effectué au moins une action en faveur de l’amélioration de l’environnement professionnel. En moyenne, ils ont effectué 6 actions, et notamment l’implémentation d’une mutuelle professionnelle (76 %).

La majorité (82 %) a choisi d’investir dans un équipement professionnel « facilitant le travail », tandis que près des 3/4 (60 %) ont choisi d’agencer les locaux de manière à ce qu’ils soient fonctionnels et agréables. Dans 87 % des cas ils ont constaté une réelle amélioration de la performance de leurs collaborateurs.

Les relations humaines, ça marche, mais ça fait défaut

Les dirigeants de PME interrogés ne pensent pas pouvoir concurrencer les grandes entreprises en termes d’amélioration de qualité de vie.

C’est dommage, car 70 % des sondés estiment avoir des difficultés à recruter. Et pourtant, 42 % constatent qu’ils trouvent plus facilement leurs nouveaux collaborateurs en améliorant la qualité de vie sur les espaces de travail. Mieux encore, ils sont 43 % à lier l’augmentation de leur chiffre d’affaires à ces moyens mis en place.

C’est un problème peu connu du grand public, mais l’absentéisme est un véritable souci. 60 % des dirigeants interrogés par TNS Sofres en souffrent, et 64 % ont du mal à fidéliser les talents.

22 % de convaincus

Si les 801 dirigeant de PME interrogés sont globalement d’accord sur les bienfaits du bien-être au travail, seuls 22 % en sont véritablement “convaincus”. C’est l’appellation d’une des 5 typologies de dirigeants de PME qui se dessine suite à l’étude. Les “convaincus” agissent sur la qualité de vie au travail dans la poursuite d’un but : la performance. 16% des dirigeants, classés parmi “les pragmatiques”, joue sur le bien-être et la rémunération avec une idée en tête : réduire l’absentéisme.

A quoi ça ressemble des bureaux où il fait bon travailler ?

Stumbleupon-sf

idealist-nyc

ebay-istanbul

etsy-nyc

Source photo : officesnapshots

Laisser un commentaire