Les cadres préfèrent leurs collègues à leur direction générale…

Les cadres seraient-ils moins heureux ? Le résultat d’un sondage effectué par Cadremploi auprès de 3940 d’entre eux montre que 47 % ne sont pas fiers de leur entreprise. Mauvais score… Ce qu’ils aiment dans leur boîte, c’est surtout le rapport humain, particulièrement avec leurs collaborateurs. S’ils restent majoritaires à faire état de bonnes relations avec leurs supérieurs hiérarchiques, des tensions apparaissent une fois arrivé dans les hautes sphères.

Des relations difficiles avec la hiérarchie

Être cadre, c’est souvent être en position de manager. 63 % des cadres interrogés déclarent avoir de bonnes relations avec leurs collaborateurs. 26 % décrivent même ces relations comme excellentes. 31,5 % ressentent cette harmonie avec des collègues du même service. Quant aux collaborateurs travaillant dans d’autres services, 66 % des cadres interrogés déclarent que les relations sont bonnes.

En revanche, plus on monte dans la hiérarchie et plus les divergences apparaissent. Avec leurs managers hiérarchiques, 15,5 % des personnes interrogées déclarent avoir de mauvaises relations. 10 % parlent même de très mauvaises, et 8,5 % estiment qu’elles sont inexistantes (ce qui est encore autre chose).

Lorsque l’on parle de la Direction (avec un “D” majuscule), 19 % des cadres estiment ne pas avoir de relations du tout. 5,5 % décrivent leurs relations avec le “bureau du dernier étage” comme très mauvaises, et 14 % considèrent qu’elles sont mauvaises.

Les cadres préfèrent les collaborateurs

Seuls 10 % des cadres interrogés sont fiers de la direction générale. Les plus jeunes ont beaucoup plus de mal à accepter le fossé qui les sépare : les 26 – 35 ans ne sont que 9,05 % à être fiers de leur patron. Chez les plus de 65 ans cette proportion monte à 33,3 %. La génération y semble attendre autre chose…

Le premier facteur de fierté d’une entreprise ? Ce sont les collaborateurs, pour 32 % des cadres interrogés. S’ils aiment moins leur direction, ils affectionnent leurs produits et leur performance : source de fierté chez 30 % des sondés. En effet, un cadre reste fier de l’image de son entreprise (29,5 %), et également de la notoriété de sa société (29 %) vis-à-vis du public.

Laisser un commentaire