Plus de créations d’usines en 2014 qu’en 2013

L’année 2014 a vu plus de créations d’usines qu’en 2013. Bonne nouvelle ? Oui. Toutefois, il convient de préciser que la taille de ces nouvelles structures est inférieure à celle d’avant. La France n’a pas retrouvé le rythme de 2009 et reste déficitaire, alors que pendant ce temps le groupe PSA annonce avoir réduit le coût de fabrication de ses véhicules pour renouer avec le profit opérationnel.

366 millions d’euros de profit opérationnel pour PSA

Il n’y a pas que le marché chinois dans l’industrie de l’automobile, la bonne vieille Europe peut également se montrer profitable pour un constructeur. « L’Europe et la Chine, qui génèrent un gros tiers des profits, sont les 2 moteurs de la croissance rentable », rappelle le président de PSA, Carlos Tavares.

Après avoir perdu de l’argent entre 2011 et 2013, le groupe a obtenu, en 2014, une marge de 1,7 %, pour un résultat opérationnel courant de 905 millions d’euros. Le flux de trésorerie représente 2,18 milliards d’euros, et le constructeur a même dégagé un profit opérationnel de 366 millions d’euros. Si le résultat net est toujours dans la zone rouge (706 millions d’euros), l’heure est à l’optimisme après le marasme économique des années précédentes.

La recette : un abaissement du coût de production de 730 € par véhicule par rapport à 2012, qui s’est toutefois obtenu au prix de plans sociaux. Aujourd’hui, le rapport coûts salariaux sur chiffre d’affaires recule à 13,4 %, et Carlos Tavares ne s’en cache pas : « l’entreprise est plus maigre et efficace ».

Pendant ce temps, la France ouvre des usines

En 2014, la France a ouvert 163 usines, contre 122 en 2013, c’est ce que nous apprend un rapport de Trendeo analysé par Le Monde.fr. Malheureusement, il ne s’agit que d’une demi bonne nouvelle, car elles emploient en moyenne 49 salariés, contre 84 en 2012. Il reste que les dirigeants pourront profiter de mesures de relance de l’emploi pour diminuer les impôts de la société, en échange d’embauche. À ce jour le pays reste déficitaire, avec 1000 créations d’usines depuis 2009, contre 1576 fermetures.

Laisser un commentaire