Dois-je cloudifier mon entreprise ?

Le « cloud computing  » c’est une révolution ! Terminé les logiciels qu’il faut télécharger sur un ordinateur et des serveurs situés dans les bureaux de l’entreprise. Désormais, il est possible d’avoir accès à toutes ces applications, via Internet. Les PME-PMI sont particulièrement attirées par ce type de service, qui permet une facturation claire, basée sur la consommation. Un succès tel que les investissements des entreprises dans le « cloud computing  » devraient continuer d’augmenter en 2014. L’informatique dans le nuage pourrait créer d’ici 2015 jusqu’à 14 millions d’emplois dans le monde, dont 189 000 en France 1.

Le « cloud computing » en chiffres

Qu’il s’agisse de simplifier l’utilisation de programmes ou bien de virtualiser l’ensemble des outils informatiques d’une entreprise, le « cloud computing  » s’impose petit à petit dans les entreprises. Il représentait un marché de 4 000 millions d’euros en 2009, avec un taux de croissance annuel moyen estimé à 33% jusqu’en 2015 2. Pourtant, cette nouvelle architecture informatique n’est pas encore connue de tous les responsables d’entreprises. En effet, ils seraient 74 % à ne pas du tout connaître ou ne pas savoir à quoi correspond le « cloud computing » 3.

Cette solution est-elle réservée uniquement aux grandes entreprises ? Aucunement et bien au contraire : c’est une solution idéale pour toutes les petites entreprises qui peuvent ainsi profiter de services informatiques de qualité, équivalents à ceux de groupes plus importants, et ceci à des coûts maitrisés.

Les avantages « d’aller dans le nuage »

– Mobilité : le « cloud computing  » permet de s’affranchir des contraintes géographiques. Cette solution donne aux employés la possibilité de travailler de n’importe où, du moment qu’ils disposent d’une connexion Internet. Le travail à domicile devient alors possible.

– Protection des données : en cas de problème, la récupération des données est un sujet crucial. En s’appuyant sur des services de l’informatique en nuage, il est possible de gagner en sécurité. Selon une étude de Aberdeen Group, les entreprises qui utilisent cette solution récupèrent leurs données, en cas de problème, quatre fois plus rapidement que les entreprises qui n’y ont pas recours.

– Collaboration et partage : avec le « cloud », il est plus simple de synchroniser les actions de travail, et d’éditer des documents partagés, sur lesquels la collaboration est possible.

L’avis de l’expert :

Patrick-Triaud“Sécurité, mobilité et économie, voilà le triptyque qui illustre le mieux le Could Computing. Cette solution informatique n’est pas à envisager comme une complication du fonctionnement interne de l’entreprise, mais bel et bien comme un outil qui offre plus de flexibilité en termes de gestion et de partage de l’information. Fluidifier les échanges de données entre collaborateurs, gagner en performance, ça vous parait avantageux ?
Certaines entreprises font le choix du Cloud pour l’ensemble de leur système d’information, d’autres préfèrent l’externaliser étape par étape. Dans les deux cas, TDI Services est en mesure de répondre à vos attentes. Et si on en parlait ?”

Patrick TRIAUD
TDI Services – Solutions informatiques d’entreprises
www.tdi-services.fr | 05 45 22 41 41 | 213 rue des Mesniers – 16710 Saint-Yrieix-sur-Charente

1. Étude IDC pour Microsoft publiée le 05.03.2012
2. DIRECCTE – Le cloud computing : une filière fortement structurante – septembre 2012
3. OpinionWay/ EBP – Baromètre des usages numériques professionnels – Septembre 2013

 

vu_mag

Laisser un commentaire