Entreprenez en ayant des idées neuves ! L’exemple des technologies de rupture

Entreprendre, cela signifie lancer de nouvelles idées, innover et prendre des risques. Entreprendre, c’est faire quelque chose, une action, et commencer à la mettre à exécution. Mais alors, quelle idée suivre ? Dans quelle aventure se lancer ? Si vous avez l’ambition de proposer de la nouveauté, et de vous démarquer, alors la technologie disruptive (aussi appelée technologie de rupture) va vous intéresser.

« Thinking outside the box »

Vous avez sans doutes déjà entendu cette expression. Pouvant se traduire par « penser différemment », elle provient du milieu du management, et qualifie une approche nouvelle des problèmes et du monde de l’entreprise. « Penser différemment » cela signifie sortir des concepts pré-conçus, chercher les solutions et les idées ailleurs que dans son « cercle ». Une méthode réservée uniquement aux personnes dotées d’un QI élevé ? Non ! La « pensée latérale » est un mode de réflexion accessible à tous, une façon d’aborder une question qui évite tout formatage, et laisse libre court à la création.

Voici quelques exemples d’idées neuves qui ont, en leur temps, révolutionné un domaine, et ont nécessité de leurs créateurs une réflexion nouvelle :

  • les mini-ordinateurs ont remplacé les ordinateurs à « tours »
  • le numérique à remplacé l’argentique en photographie
  • le moteur thermique a remplacé le déplacement à cheval

Ces exemples vous semblent trop extrêmes ? Ils sont volontairement tirés de révolutions majeures, mais il est possible, à l’échelle d’un entrepreneur, de prendre des risques et de penser un nouveau concept encore jamais vu.

Révolutionner les usages en observant les habitudes

Tout comme nous n’utilisons pas Internet de la même façon qu’il y a 10 ans, de nombreux autres secteurs sont portés par une « révolution des usages ». Des chaînes de restauration rapide dans toutes nos villes, impossible il y a 40 ans ! Des camions à louer pour faire son déménagement, plutôt que de passer par un professionnel, impensable il y a 10 ans ! Un distributeur de produits frais dans son entreprise, pas du tout envisageable il y a 5 ans !

Toutes ces idées sont pourtant bien réelles, et existent aujourd’hui. La boucherie Lafaye, implantée dans l’agglomération d’Angoulême, a par exemple lancé un premier distributeur automatique de produits issus de la boucherie (à lire sur le site Le Parisien). Original, cet automate touche de nouveaux clients, et répond à un besoin… Une idée qui « rompt » avec les codes habituels ! Vous aussi, pensez de manière neuve, et entreprenez en vous basant sur un concept inédit !

Laisser un commentaire