Contrat de génération : une bonne idée pour l’emploi en Charente ?

Le Parlement a validé le Contrat de Génération, engagement fort du programme de François Hollande lors de sa campagne présidentielle. Le Contrat de Génération, dont l’objectif est d’atteindre 500000 signatures de contrats en 5 ans, est-il une solution utile pour les entreprises en Charente ? Découvrons ses possibilités.

Les chiffres du chômage en Charente

Les chiffres de l’INSEE sont sans détours : lors du troisième trimestre de l’année 2012, les secteurs marchands de Poitou-Charentes ont détruit des emplois salariés. Pire, le chômage progresse encore et atteint désormais 9,5 % des actifs de la région. Ce niveau de chômage est plus fort encore que celui atteint durant la crise de 2008-2009. Parmi les plus touchés, les demandeurs d’emploi de 50 ans et plus dont le nombre a atteint 28 700 personnes fin septembre 2012. Le problème de l’emploi des séniors, et l’accès au marché de l’emploi des jeunes, touche directement la Charente. Le dispositif permis par le Contrat de Génération semble donc adapté. En effet, il s’adresse à tous les jeunes de moins de 26 ans (sans critère de niveau de formation) et aux seniors de 57 ans et plus maintenus en emploi.

Le Principe du contrat de Génération

L’État incite financièrement les entreprises qui maintiennent un senior (plus de 57 ans) en poste, à embaucher un jeune de moins de 26 ans en CDI. Concrètement, si ces deux conditions sont réunies pendant 3 ans, les entreprises peuvent recevoir 4000€/an, soit 12000€ au total.

Ce que permet le Contrat de Génération :

  • un maintien de l’emploi des séniors proches de la retraite
  • la création de postes pour les jeunes de moins de 26 ans
  • une transition facilitée pendant une période de 3 ans
  • une aide financière allant jusqu’à 12000€

La Charente Libre a recueilli les réactions de plusieurs entrepreneurs et représentants de syndicats en Charente, pour connaître leur avis. Les positions sont mitigées, et il faudra attendre les premiers mois pour voir la réalité des chiffres. Aubaine pour les jeunes et solution de stabilité pour les seniors proches de la retraite ? « Le contrat de génération permettra peut-être d’anticiper des remplacements de départs en retraite » explique Véronique Brouillet directrice du Medef charentais, confirmant ainsi que le Contrat de Génération aura une utilité, mais suffira t-il à créer de l’emploi ?

Entrepreneurs Charentais, à vous de l’utiliser à bon escient, pour inverser la tendance en 2013.

Laisser un commentaire