Les entrepreneurs ne prennent pas assez soin de leur santé

La crise économique et les pressions que subissent actuellement bon nombre de chefs d’entreprises ont une réelle influence sur leur état de santé. Pourtant, dans leur course effrénée aux résultats, les entrepreneurs ont tendance à mettre la priorité sur le travail au détriment de leur état général, que ce soit physique ou mental. Même si, de manière générale, ils se portent mieux que leurs salariés, il n’en demeure pas moins qu’il est primordial qu’ils s’accordent du temps pour faire un check-up régulier. Constats.

La création d’un observatoire

Olivier TORRES, professeur d’entrepreneuriat à l’Ecole de Management de Lyon et à l’Université de  Montpellier a mis en place un observatoire qui a rendu ses premières conclusions. Elles sont plutôt encourageantes puisque les patrons se disent en bonne santé au vu des enquêtes mensuelles menées auprès de 370 chefs d’entreprise. Les études méritent cependant d’être poursuivies afin de savoir par exemple si la croissance d’une entreprise est pathogène.

Des techniques de santé préventives

L’observatoire souhaite mettre en place un processus qui aidera les entrepreneurs à mieux s’occuper de leur santé malgré leur emploi du temps très chargé. Se pose notamment la question du sport. En effet, les entrepreneurs ont tendance à rester sédentaire et les longues journées, le stress permanent, l’avenir qui peut paraître incertain, ou encore l’isolement de l’entrepreneur, peuvent être à l’origine de troubles pathologiques. C’est pour cette raison que les exercices physiques, même sur le lieu de travail, sont le plus souvent salutaires.

Les chefs d’entreprises peuvent avoir  une alimentation déséquilibrée, entre les déjeuners d’affaires et les repas pris sur le pouce par manque de temps. Attention ! Le risque de surpoids peut entraîner des maladies cardiovasculaires ou du diabète. La santé de l’entrepreneur passe donc par la qualité du contenu de son assiette. Il est essentiel qu’il se focalise sur les alliés santé incontournables comme les fruits et les légumes.  La consommation de tabac et d’alcool doit également être très modérée, voire évitée.

Un bilan de santé annuel et une pause tous les six mois

Pour préserver leur santé, les entrepreneurs, toutes catégories professionnelles  confondues, doivent s’accorder quelques jours, voire quelques semaines de répit deux fois par an. Pourtant, la majeure partie d’entre eux, surtout les hommes, seraient réfractaires aux visites médicales. Pourtant, il est capital d’aller consulter un médecin une fois par an et de réaliser des examens de contrôle.

Ami(e)s entrepreneur(e)s, n’oubliez pas : Quand la santé va tout va…

Laisser un commentaire