Lisa HAREL présente le réseau SPN en Poitou-Charentes

Charles

CS : Bonjour Lisa, vous dirigez le réseau SPN en Poitou-Charentes. Pouvez-vous nous présenter cette association et son histoire ?

LH : Le Réseau des Professionnels du Numérique en Poitou-Charentes, a été créé en 2001, à l’initiative d’un groupe d’entreprises TIC, chacune soucieuse de pouvoir valoriser leur savoir-faire et leur complémentarité sur le marché national. L’objet premier du SPN est de stimuler les échanges, de développer des partenariats de compétences et des partenariats commerciaux entre les entreprises adhérentes.

Nous souhaitons apporter des réponses concrètes aux entreprises de la filière, leur permettre de gagner du temps, d’avoir accès aux services qui leur permettront de se développer et qui ne sont pas facilement accessibles aux TPE/PME qui composent majoritairement la filière numérique régionale.

En 2011, le SPN a été « labellisé » Grappe d’entreprises par la DATAR. Il s’agit d’une véritable reconnaissance qui traduit la pertinence et la légitimité du SPN à fédérer les acteurs de la filière numérique : entreprises, collectivités, universités, centre de recherches…pour accompagner la filière et ses acteurs dans sa croissance.

Le SPN c’est aujourd’hui 5 salariés mais c’est surtout la centaine d’entreprises adhérentes qui pilotent le projet et bien sûr des partenaires financiers (Europe, l’Etat, la région Poitou-Charentes, les agglomérations de Grand Poitiers et Grand Angoulême) qui accompagnent ces énergies et ces synergies.

CS : A qui s’adresse particulièrement le SPN ? Combien y-t-il d’adhérents à ce jour ?

LH : Le SPN fédère aujourd’hui près de 110 entreprises numériques réparties en 4 pôles de compétences :

Réseaux et Télécommunications.
Communication, Multimédia et arts graphiques.
Développement informatique et logiciel.
Conseil et formation.

Mais le SPN c’est aussi des partenaires institutionnels tel que la Fondation de l’Université de Poitiers, la CCIR,  et des clusters et réseaux associés :

EI2S, La Cité des Savoirs, 16000 Images, le Pôle des Eco-industries et les 12 clusters membres de France IT…

CS : Quelles sont les actions menées par SPN ?

LH : Nous menons deux types d’actions :

Un premier volet d’actions orientées vers les entreprises numériques : ce qui signifie vers nos adhérents et vers les 1800 entreprises qui composent la filière numérique régionale.

Ces actions ont vocation à développer les entreprises, permettre leur montée en compétences et les accompagner dans des projets structurants tels que le développement à l’international, l’innovation ou le développement durable. Pour chacune de nos actions nous proposons aux entreprises de les accompagner dans une démarche structurée, avec l’ensemble des partenaires régionaux pertinents sur chaque sujet. Nous sommes un facilitateur, un accélérateur de projet.

Et puis le SPN contribue à la dynamique des territoires. En juillet nous avons eu le plaisir d’organiser les 4èmes Rencontres Nationales du Numérique, une occasion de faire de la veille et d’anticiper les évolutions des marchés, évènement unique en région pour les professionnels du secteur.

Le 29 novembre, nous co-organiserons, avec l’Université de Poitiers le Forum des Métiers du Numérique à Poitiers. Une opportunité de faire se rencontrer les étudiants, les dirigeants et les responsables de formations de l’ensemble des composantes de l’Université de Poitiers. L’objectif est de faciliter les recrutements et de permettre aux jeunes de mieux connaitre les métiers du numérique dans les PME.

Notre deuxième volet d’actions est orienté vers l’ensemble des acteurs économiques régionaux.

Nous proposons des RDV thématiques réguliers pour permettre aux professionnels, de tous secteurs confondus, de maintenir une culture générale liée au numérique, de suivre les tendances et de connaitre les usages dans leurs entreprises.

Nous proposons également des Diagnostics TIC : le diagnostic, d’une journée et demie doit permettre à l’entreprise bénéficiaire de recevoir l’expertise nécessaire pour mettre en place un projet numérique et ainsi franchir un cap de développement par les TIC (Technologies de l’Information et de la Communication). D’une valeur de 1500 € ce diagnostic coûte 265 € à l’entreprise bénéficiaire, le reste étant pris en charge par le SPN grâce à des aides de l’Europe.

CS : Quelles sont les ambitions du SPN Poitou-Charentes ?

LH : Devenir un acteur de référence en région, tant pour permettre aux entreprises du Numérique d’être précurseur des tendances du marché, que pour faire monter en compétences les entreprises régionales utilisatrices de TIC.

CS : Quelles sont les enjeux de l’appropriation des Technologies de l’Information et de la Communication pour nos entreprises basées en Poitou-Charentes ?

LH : Les gains de productivité et le développement de nouvelles offres de produits et de services. Le Numérique est aujourd’hui essentiel tant dans l’organisation même de l’entreprise que dans l’étendue des perspectives marché qu’il offre.

CS : Quels conseils donneriez-vous aux entreprises qui n’exploitent pas totalement le potentiel des TIC à ce jour ?

LH : Informez-vous, discutez, contactez le SPN, faites un DiagnosTIC et saisissez l’occasion de rencontrer les prestataires régionaux pour échanger avec eux de vos projets actuels ou à venir.

CS : Pour conclure Lisa, avez-vous une maxime, un proverbe ou une citation qui vous donne de l’élan ?

LH : Une maxime non, mais un principe que je m’applique au quotidien qui vise à donner une cohérence aux actions collectives afin que chaque individualité y trouve son compte.

Merci Lisa pour ces éclaircissements sur le réseau SPN et son action. Pour plus d’information, rendez-vous sur www.spn.asso.fr.

Laisser un commentaire